Article publié depuis Overblog

12 Mars 2017, 23:13  -  #Produits histoires

Hello les locavores!

On vous parle meeuhhhhs!
Vous allez me dire que, bon, la vache on connaît, c’est noir et blanc, ça a 1 mamelle et 4 pis et ça fait du lait.
Alors pour être exact, ça a 1 mamelle ou 1 pis et 4 trayons (wikipedia est mon ami)
Et celle dont on va vous parler elle est pas noire et blanche, elle est rouge acajou et son petit nom c’est la Rouge Flamande.

On vous avait promis des races anciennes et locales, promesse tenue! On est sur le coup et on est en train de vous référencer un éleveur de belles vavaches. On vous le présentera bientôt. 
Il était une fois la Rouge Flamande, elle était un peu belge une fois, et un peu allemande aussi, jawohl!
Et puis pffiou, elle était vieille aussi, une des plus vieilles de France! On retrouve ses origines au Moyen-Age. Mais les vieux c’est pas tendance, et les jeunes de maintenant ils veulent de la rentabilité, de la productivité... Et notre Rouge Flamande et bin elle tenait pas la route, pourtant elle faisait du bon lait, mais elle était tout juste bonne pour les petites gens, ceux qui avaient leurs vaches à la maison ou à la ferme. C’était une bonne vache qui vivait longtemps mais qui prenait son temps (lentement mais surement !). Et les éleveurs, eux, ça faisait longtemps qu’ils avaient troqué la belle Rouge Flamande contre la productive et moderne noire et blanche, la Prim’Holstein (avouez que c’est quand même moins sexy comme petit nom). 
Alors voilà, pour notre Rouge Flamande, c’était le début de la fin pour elle. Elle qui était la plus grande représentante de la race bovine en France au début du XXème siècle, reçoit le coup de grâce à la 2ème guerre mondiale avec les bombardements et les réquisitions.

Heureusement nous autres humains, lançons en 1977 un plan de sauvegarde de la race. Il s’en est fallu de peu pour notre Rouge Flamande! Elles sont aujourd’hui quelques 3400 représentantes (contre 1million 700mille modernes Prim’Holstein!). Et elles sont presque toutes dans les Hauts de France!

Mais au fait, ça nous apporte quoi d’avoir des produits faits avec du lait de la Rouge Flamande? Les omega 3, par exemple, et oui on ne les trouve pas que dans les huiles mais aussi dans le lait de la Rouge Flamande. Tout ça parce c’est une vieille et que les vieilles ça mange comme à l’ancienne du bon vieux fourrage et pas de soja et autres « moderneries ». Alors oui elle grandit moins vite et fait un peu moins de lait que ses copines industrialisées mais comme on dit « c’est dans les vieilles marmites qu’on fait les meilleurs soupes » . Et pour cause, notre Rouge Flamande sait faire du bon lait pour les fromages, et là il n’y a pas de raisons, c’est comme ça. Grâce à elle, nous nous régalons de Maroilles, Mimolette et Bergues et autres exquises puanteurs.
Maintenant vous savez tout ou presque sur la Rouge Flamande, parce que sur le lait, les vaches et le fromage, je vous en promets encore des tartines, des bols et même des tanks (à lait)!!

Bonne semaine et on n’oublie pas de s’inscrire sur notre ruche 
Anaïs et Christophe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :